TPE NUCLEAIRE

euhm ?

18 février 2008

  L’énergie nucléaire est le produit d’une technologie avancée résultant de la fission de noyaux dans le réacteur d’une centrale nucléaire. Cette réaction génère énormément de chaleur, qui elle-même transforme de l’eau en vapeur. Celle-ci actionne une turbine couplée à un alternateur, produisant ainsi de l’électricité, qui servira à couvrir 31 % des besoins allemands et 78 % des besoins français. Dans le cas de la France, l’utilisation de cette énergie est donc une réelle nécessité, contrairement à l’Allemagne qui, elle, a décidé de s’en passer, malgré l’atout environnemental qu’elle présente, et les nombreux emplois qu’elle génère. Cependant, on peut reprocher à cette énergie d’être dangereuse, tant par le risque d’accidents qu’elle comporte que par les déchets hautement radioactifs qu’elle produit. L’énergie nucléaire est donc pour certains pays essentielle à leur économie, alors que d’autre peuvent s’en dispenser.

  Pour comparer la position des deux pays voisins sur ce point, nous tentons premièrement une approche historique afin de découvrir les causes des différences culturelles que nous pouvons constater aujourd’hui. Nous constatons ainsi que les évènements historiques tel que le règne du régime nazi en Allemagne ont conduit à ancrer une culture écologiste tandis qu’en France les évènements et découvertes ont participé à l’émancipation de la recherche. En constatant la relation de l’histoire avec la politique, nous tentons d’éclairer comment une telle différence a pu s’opérer au sein même de l’Union Européenne, qui, malgré la fixation de normes de sécurité, laisse la libre décision à chaque Etat membre de développer ou non l’énergie atomique. L’Alliance des Verts, élue par le peuple allemand, de culture écologiste, a ainsi entamé son éradication tandis que la France développe son parc et sa technique. Après une approche géographique, nous constatons les similitudes des situations allemande et française ; en effet, toutes deux ont utilisé leurs ressources durant les dernières décennies. Tout ceci nous amène donc à nous interroger sur la capacité de l’Allemagne à fournir suffisamment d’énergie à sa population ainsi que les moyens développés par la France malgré sa dépendance à l’énergie nucléaire.

  Nous constatons que les moyens mis en œuvre afin de ne pas recourir au nucléaire sont variés et nombreux. Il existe des énergies renouvelables ou fossiles, sources d’énergie différemment mises en œuvre par les deux pays. En effet alors que la France développe les énergies hydraulique, éolienne et photovoltaïque qui complètent l’apport énergétique du nucléaire, l’Allemagne compte sur le charbon pour pallier sa diminution de production d’électricité nucléaire.

  Ainsi, à la question « Comment deux pays frontaliers peuvent-ils avoir un avis totalement différent sur la question du nucléaire », nous avons donc apporté des pistes de réponse en considérant l’impact historique sur la culture de chacun des deux peuples, influençant ainsi indirectement les gouvernements mis en place. Ceux-ci sont élus par rapport à un programme correspondant aux préoccupations des citoyens et entreprennent de diffuser des mesures contrastées en matière de nucléaire. De ces mesures découlent ainsi des solutions alternatives différentes selon les besoins et les ressources des deux voisins.

  Cependant, malgré tous les avantages que cette énergie présente et dont plusieurs pays sont dépendants, nous pouvons nous demander si nos enfants seront prêts à supporter la charge que nous leur laissons à travers les quantités énormes de déchets radioactifs.

Posté par Elodie_Fanny à 19:23 - Conclusion. - Permalien [#]